Hoe Groot Wil Jij Worden?

Comment nous avons aidé la KDG à montrer aux étudiants qu’elle est l’école parfaite pour réaliser leurs rêves.

Avec ‘Hoe groot wil jij worden?’, nous avons traduit la vision concernant le développement personnel et l’impact social de KDG en un projet engageant et inspirant pour les parties prenantes de KDG : étudiants potentiels, étudiants, professeurs, employés et partenaires.

Grâce à la campagne ‘Hoe groot wil jij worden?’, KdG invite les parties prenantes à déterminer quel impact ils veulent avoir sur la société par le biais du job qu’ils vont exercer ou qu’ils exercent déjà. Il ne faut jamais oublier que l’on peut exceller dans chaque travail. Il n’y a pas de norme : c’est à la personne concernée de déterminer ce que l’excellence veut dire pour elle/lui. Quel rôle la KdG joue-t-elle dans ce contexte ? La KdG Hogeschool est le partenaire idéal pour exploiter votre potentielle et réaliser vos rêves. À votre rythme, dans le parcours pédagogique que vous avez choisi.

‘Hoe Groot Wil Jij Worden?’ est un projet en collaboration avec la KdG Hogeschool. Nous avons cherché l’image et les accroches parfaites pour trouver les bonnes notes afin d’inspirer les étudiants au sujet des possibilités de chaque programme. Pour cela, nous avons collaboré avec les 32 chefs de département de l’école. Cela a donné 32 éléments de contenu très forts qui positionnent chaque cours de formation et les rêves que l’on pourrait réaliser en suivant ce parcours de formation.

La campagne de lancement pour le projet s’est déroulée au ciné, sur les réseaux sociaux et sur les médias propriétaires. Elle était également soutenue par des projections sur de grands bâtiments à Anvers. Ces bâtiments ont servi de toile contextuelle pertinente pour les rêves projetés. Chaque rêve correspondait au programme qui pourrait conduire à ce rêve (par exemple des rêves qui correspondaient au cours de formation de ‘Photographie’ étaient projetés sur le bâtiment du Fotomuseum (Musée de la Photographie)).

Do you want to know more?

Let's talk